Normand Hudon : peintre magicien

Éditeur PIERRE ST-MARTIN
Collection : Peintres d'hier et d'aujourd'h

Non disponible.

Aussitôt que nous sommes en contact avec un tableau de Normand Hudon, la magie s'installe! Il nous est alors impossible de ne pas esquisser un sourire devant ses scènes typiques, traitées avec humour, de la vie des Québécois francophones des années 1950, où l'Église et l'État étaient omniprésents.

Né en 1929 à Montréal, il a d'abord étudié, dans les années 1940, à l'école des beaux-arts de Montréal puis à l'Académie Montmartre à Paris. Dans la capitale française, il a fait des rencontres fructueuses, notamment celles de Picasso et de Léger. Hudon, le caricaturiste, a commencé à s'affirmer très tôt. Alors qu'il était encore étudiant, il a collaboré aux journaux La Patrie et Le Petit Journal. Par la suite, les dessins corrosifs de ce prédateur spirituel paraissent dans une foule de quotidiens, d'hebdomadaires et de périodiques, dont La Presse et Le Devoir. Hudon a publié, seul ou en collaboration avec divers auteurs, plus d'une demi-douzaine d'albums de caricatures.

Enfin, Hudon, le peintre, qu'on a eu tendance à négliger ou à sous-estimer, a régulièrement exposé ses tableaux à partir de 1947, au Musée des beaux-arts de Montréal et, ensuite, fréquemment, à l'intérieur et à l'extérieur du Québec. De nos jours, le caricaturiste s'est effacé derrière le peintre, de plus en plus renommé. Au cours de son évolution, les enfants se sont multipliés dans ses tableaux, sans exclure les maisons fantaisistes, les porteurs de soutane dégingandés et les juristes qui tiennent du donquichottisme. À la fois, sont apparues une sensibilité et une tendresse exquises et inattendues chez ce bretteur sans pitié.

Vous trouverez donc dans ce beau-livre plus de 250 tableaux de ce peintre magicien, qui vous permettront de revivre une époque unique au Québec, accompagnés de photos et de textes, dont une préface écrite par Gilles Proulx.

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres