La fin de la terre

Collection : Bibliotheque Québecoise
Paru le
Papier ISBN: 9782894063811
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 5 à 14 jours ouvrables

Au XXVe siècle, de gigantesques cataclysmes naturels secouent la planète, rayant de la carte villes et pays. Inquiète, l'humanité se tourne vers le professeur Herbert Stinson, qui affirme que pour survivre, la race des hommes n'a qu'une solution : quitter la Terre !Esprit imaginatif hors du commun, Emmanuel Desrosiers raconte, dans La Fin de la Terre, l'épopée de la grande migration vers Mars. Paru en 1931, ce récit planétaire constitue le premier véritable roman de science-fiction de l'Amérique française.- JEAN PETTIGREW

Les libraires vous invitent à consulter

La « cli-fi » : Un courant porteur de mises en garde

Par publié le

Il y a environ dix ans, le terme « cli-fi » — en référence à climate fiction — a fait son apparition aux États-Unis. Sous cette dénomination à laquelle se collent de plus en plus d’adeptes, on retrouve des ouvrages qui mettent en scène un monde méconnaissable en raison des changements climatiques et dont les prémices s’attardent à trouver comment, ou pourquoi, survivre dans ce nouveau chaos engendré par l’humain. Bien que ces thématiques ne soient pas nouvelles (Herbert, K. Dick, Vernes s’y sont

Nature et évolution de la littérature de science-fiction au Québec : particularités et perspectives d’un genre qui s’impose

Par publié le

L’apparition de la science-fiction québécoise remonte à environ 200 ans. Son point de départ serait la publication du « Plan de la République canadienne », première fantaisie utopiste écrite en 1838 par Napoléon Aubin, tandis que le premier roman serait attribuable à Jules-Paul Tardivel avec son ouvrage d’anticipation Pour la patrie, sorti en 1895. Mais ce n’est qu’à partir de la Seconde Guerre mondiale que l’on considère qu’elle prend son véritable essor.  

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres